La Californie, ce n'est pas seulement les plages mythiques, les surfeurs, le culte du corps, les lieux branchés, c'est aussi les grands espaces,
les parcs nationaux, les animaux sauvages et les paysages aussi variés que magnifiques.
En quête de cette Californie aux beautés naturelles et aux trésors cachés, nous nous sommes mis en route pour le parc Yosemite.
Situé à l'Est de l'état, il fait partie des parcs naturels les plus visités.
A moins de 4 h de San Francisco, cette escapade nous offrait dépaysement assuré et émotions garanties.
Nous avons donc repris la route en van, cap vers l'Est.

Au sein du parc, les ours sont si présents qu'il faut redoubler de vigilance surtout dans les campings.
Aussi, nous devions cacher notre nourriture et tout ce qui avait une odeur, dans une énorme boite en fer à quelques mètres des voitures.
Il n'est pas rare qu'un ou plusieurs ours viennent renifler les voitures et camping cars des touristes pour y trouver leur repas.
Heureusement pour nous, nous n'avons pas eu de visite nocturne.
Ce qui ne fut pas le cas de notre voisin d'emplacement, qui, stationné à quelques mètres de nous, a été réveillé pendant la nuit par un ours qui faisait basculer sa voiture de gauche à droite et qui a fini par y pénétrer en brisant la vitre!
Depuis leur tente Quechua, on imagine la frayeur des touristes!
La 2ème nuit, les Rangers ont fait des rondes et des cris ont retentis très proches de nous.
Nous n'avons pas osé regarder par la fenêtre pour vérifier si le voisin faisait un cauchemard ou s'il avait de la visite !

Mise à part la petite angoisse qui nous guettait le soir, nous avons passé un superbe séjour au parc.
Une fois de plus, nous avons été stupéfait par les paysages, les forêts de pins à perte de vue, et les lacs turquoises au pied des montagnes. Un régal !
Seule ombre au tableau, même en basse saison, les sentiers de randonnées au sein du parc ainsi que les campings étaient bondés de monde.
Cela retire un peu de cachet aux balades en forêt quand on ne fait pas 500 mètres sans croiser des touristes.
Mais cela n'a rien retirer à la beauté du site et au bonheur que l'on a eu à le découvrir. Les nuits furent fraiches, mais le plaisir immense.

Au 3ème jour, nous avons mis le cap sur le Lake Tahoe, le plus grand lac alpin d'Amérique du Nord.
A cheval entre la Californie et le Nevada, nombreuses sont les activités proposés autour de ce magnifique lac aux eaux particulièrement transparentes.
Encore faut-il y aller à la bonne saison!
Malheureusement pour nous, les pistes cyclabes et location de vélo étaient fermés, tout comme les campings.
Nous n'avons donc pas autant profité qu'on l'aurait voulu, mais les panoramas valaient vraiment le coup.
Que l'on soit au bord du lac ou en haut des falaises, la vue est magique.
A 1800 mètres d'altitude, le ciel bleu nous a suivi partout et nous a permis de ramener quelques beaux clichés.

Sur la route du retour, nous avons fait une courte halte à Sacramento, la capitale de la Californie. La vieille ville ressemble étrangement à un paysage de western. C'est ici qu'à débuter la ruée vers l'or, et les nombreux musées sur l'histoire de la californie permettent de s'imprégner de cette partie de l'histoire. 

Une fois le van rendu, c'est en voiture que nous continuerons notre route direction La Vallée de la Mort, Las Vegas, Grand Canyon, etc.